marge1

Agenda

 


L'ESS en Picardie c'est ici : ess-picardie.fr

Au Cordon bleu: des repas complets équilibrés pour 6€ seulement !

Mardi 8 septembre 2015

photo cordon Bleu 200Cet Atelier Chantier d’Insertion amiénois spécialisé dans la préparation de repas est géré par l’association UDAPIA (également en charge d’une épicerie sociale du 5 Rue Vaquette). Il a un mode de fonctionnement assez original : il est implanté dans les murs de l’Auberge de Jeunesse d’Amiens depuis 2013 où il fonctionne de concert avec l’encadrement de l’entreprise privée API Restauration.

Comme dans toute entreprise d’Insertion, ses 12 salariés sont également formés et accompagnés. En effet, Le Cordon Bleu permet de proposer aux personnes accompagnées, la préparation et le passage du diplôme CQP Agent de Restauration (comprenant l’apprentissage du système HACCP Hygiène et Sécurité des Aliments). Tous alternent les différents postes de travail de l’atelier : cuisine, préparation des desserts, service, plonge mais aussi livraison des repas…

En effet, la particularité de l’Association Cordon Bleu est de proposer également à ses clients abonnés (tous membres de l’association) des prestations de livraison du repas tous les midis en semaine pour un coût très compétitif. Parmi ces clients, on compte des particuliers mais aussi quelques entreprises, associations ou collectivités.

La formule a tout pour séduire : les repas (plat + dessert, entrée possible...) sont préparés à partir de produits frais et sont livrés tous les matins. Le plat principal est livré dans des barquettes qui peuvent être réchauffées au four à micro-ondes.

Quelques chiffres concernant l’activité d’UDAPIA/CORDON BLEU : 65 000 euros de produits vendus - 23,5 tonnes de produits distribués - 47 000 équivalent repas - 227 familles accompagnées - 370 enfants bénéficiaires - 100 ateliers Santé, Budget ou Bien-être - 40 bilans de santé - 22 000 repas fabriqués.

Pour en savoir plus:

Cliquer ici pour télécharger un exemple de menu hebdomadaire.

Synapse lance l'ACI Synapse Insertion

Lundi 7 septembre 2015

Ecole Synapse Insertion200LL’association Synapse Informatique installée rue Saint Leu est déjà connue des amiénois pour lutter contre la fracture numérique (actions de formation et d’initiation de publics sensibles) et donner une seconde jeunesse à des ordinateurs déjà utilisés (issus de dons) pour les mettre à disposition de ces publics ou d’associations (PC totalement reconditionnés avec installation de logiciels libres gratuits).

Son directeur Jean-Pierre Motte a décidé d’aller encore plus loin…
Ainsi, « Synapse Informatique » rue St Leu maintient ses activités de formations pour tous publics (y compris des «formations payantes pour professionnels réalisées à l’extérieur », ceci afin de mieux financer les actions gratuites et la mise à disposition d’ordinateurs reconditionnés).

La nouvelle structure « Synapse Insertion », rue V.Autier a d’abord réhabilité et remis en état l’école du quartier mise à disposition par la mairie d’Amiens (après 4 années d’inoccupation, suite à la démolition des 2 tours d’habitations voisines) afin d’y installer ses 3 ateliers :

  • Carte Synapse200LL’atelier de valorisation des D3E : (opérationnel depuis début mai 2015 avec 2 équipes de 8 personnes en Insertion sous CDDI + 1 encadrant technique) qui continue dans la voie du reconditionnement de PC (délocalisé de la rue Saint Leu où il se trouvait à l’étroit) en y ajoutant des activités de démontage complet de PC en fin de vie (avec opération « Kill Disc » pour garantir la confidentialité des données) mais aussi le démantèlement de photocopieurs, d’imprimantes et même de téléphones portables (récupération/valorisation et revente dans des filières spécialisées de tous leurs matériaux et constituants à hauteur de 2 tonnes/mois en vitesse de croisière…),

 

  • L’atelier de menuiserie/ébénisterie : (opérationnel depuis le 7 sept. avec 2 équipes de 7 personnes en Insertion sous CDDI + 1 encadrant technique) est équipé d’un éventail complet de machines à bois destinées aussi bien à la restauration de meubles qu’à la fabrication de mobilier, de rangements ou d’autres réalisations faisant appel aux savoir-faire en menuiserie…

 

  • L’atelier de tapisserie : (opérationnel depuis le 7 sept., avec également 2 équipes de 7 personnes en Insertion sous CDDI + 1 encadrant technique) intervient sur la restauration de sièges de style ou la fabrication de sièges contemporains tant pour les particuliers que les professionnels.

 

  • Une décoratrice designer, intégrée à l’équipe, est chargée de chiner du mobilier de tout style qui sera  restauré ou relooké et customisé. Un showroom de 150 m2,  en cours d’aménagement, présentera au public ces réalisations qui y seront mises en vente. (Ces ateliers reprennent  deux des activités développées et rodées par l’association BRASERO qui a récemment fermé ses portes).

 

Pour aider Synapse Insertion dans ses nouvelles activités (menuiserie/ébénisterie et la tapisserie en siège) (ex-Brasero), un financement participatif a été créé sur la plateforme KissKissBankBank. Pour les soutenir, cliquez ici.

 

Enfin, comme dans toute structure d’Insertion, 1 poste et demi est prévu pour l’accompagnement socioprofessionnel des salariés, et une salle informatique permettra aussi d’y donner des cours sur place. Une directrice de site et ainsi qu’une chargée de clientèle complètent ce dispositif désormais totalement opérationnel.
N’hésitez pas à leur confier votre matériel informatique obsolète ainsi que les vieux meubles réutilisables qui vous encombrent, ils sauront en faire un très bon usage.

Pour en savoir plus : http://synapsepicardie.fr/ Synapse Insertion : 03 22 41 69 11

Carte Blanche : N°30 parmi les 256 restaurants classés sur Amiens par Trip Advisor !

Lundi 7 septembre 2015

Carte Blanche200LCarte Blanche, l’une des meilleures tables de la ville d’Amiens, est un restaurant associatif, plus précisément un ESAT géré par l’association Polygone permettant à des personnes touchées par le handicap psychique de mener une existence quasi normale, un excellent outil d’inclusion pour combattre bien des préjugés !

Accueil, cadre, qualité des produits frais, cuisine « fait maison », addition légère, rapport qualité prix exceptionnel, tous les avis exprimés sur le site de référence  Tripadvisor  sont unanimes !

 

L’un des derniers posts du site résume bien la qualité de l’offre : « Je m'attendais à un restaurant quelconque quand j'ai su qu'il était tenu par des handicapés mais quelle surprise !!!! Le restaurant est moderne, dans les gris et blanc, d'une propreté irréprochable. Le choix des plats est varié, le service est fait sur un bon rythme. Les assiettes sont copieusement garnies et très joliment présentées. Les ingrédients sont frais, tout est excellent et je ne parle pas des prix qui sont imbattables. A recommander chaleureusement ». Tout est dit !

En plus de Carte Blanche, son "vaisseau amiral", situé 13 rue Henriette Demuin à Amiens (03 22 72 06 00), l’ESAT Polygone gère aussi une Brasserie: Carte Bistrot située 200 rue Jules Barni (03 22 72 92 23) ainsi qu’un restaurant d’entreprise : le self de l’IRFFE situé au N° 12 de la rue des deux ponts (03 22 44 52 02) qui est ouvert à tous. Et, cerise sur le gâteau, Carte Blanche c’est aussi un service-traiteur pour buffets, banquets, etc…

Pour savoir plus, téléchargez le Pdf ou téléphonez à Carte Blanche, vous ne serez pas déçus !

1er bilan Loi ESS : un sentiment partagé

Mardi 1 septembre 2015

Michel Abhervé, Professeur associé Université Paris-Est Marne-la-Vallée, Blogueur Alternatives Économiques, titre un éditorial dans la lettre info du site associations mode d'emploi : "ESS : accordons les violons".(texte intégral- 31/08/2015)

Un an après sa publication, un premier bilan de la loi ESS donne un sentiment partagé. Même s'il s'est accéléré ces dernières semaines, le rythme de parution des décrets d'application a été fort lent et nous sommes très loin de l'objectif du gouvernement de publier les décrets dans un délai de six mois à compter de la promulgation d'une loi. Six mois après, nous en étions seulement à quatre textes publiés sur les 41 nécessaires.Un an après, nous en sommes à peine à plus de la moitié. ess objectifs loi

Concernant la vie associative, le texte sur le volontariat associatif est paru en mai 2015, celui sur la fusion des associations en juillet et celui sur le HCVA en août pour une application en septembre 2016. Restent attendus ceux qui concernent le DLA et le titre associatif.

Certes, la loi ne résout pas tout, mais on aurait pu espérer que ce qui a été voté serait rapidement opérationnel. Cela aurait été d'autant plus souhaitable que, à côté d'avancées significatives de la loi, comme la définition légale de la subvention ou la référence à l'ESS dans le nouveau Code des marchés publics, le contexte budgétaire de l'État et des collectivités a pour conséquence une réduction des moyens accordés aux associations, particulièrement dans quelques secteurs en difficulté.

En tout cas, la loi ne peut pas grandchose si les acteurs ne s'en emparent pas. Une partie du monde associatif semble toujours hésiter à se positionner au sein de l'ESS, et quelques-uns tentent même de théoriser le fait que la vie associative n'a rien à voir avec l'ESS. Il vaudrait mieux accorder les violons si l'on veut que ce texte serve à quelque chose.

Uniformation officiellement désigné dans la branche du Sport

Lundi 31 août 2015

Uniformation2 200Au 1er septembre 2015, Uniformation devient le partenaire formation des structures dépendant de la branche du sport.

images

 

Pour vous accompagner au mieux dans vos plans de formation,  vous trouverez ci-joint l'outil suivant : Plaquette UNIFORMATION Sport et pour plus de précisions notamment sur les financements d'actions de formation : voir la rubrique "Financer un projet de formation".